août 19, 2016

Source et Ermitage de l’Espoir

À trois kilomètres de Segorbe et sur une colline touffue, se trouve l’ermitage de l’Espoir, avec les restes de ce qui fut le monastère de Jerónimos, fondé vers la fin du XVème siècle et détruit lors des guerres carlines. Au pied de la colline se trouve la source, qui avec son excellent débit fournit de l’eau à la ville et irrigue une partie de sa plaine maraîchère. L’ensemble a été déclaré Site Naturel Municipal.

Jaime I, roi de la Couronne d’Aragon a établi, au XIIIème siècle, la distribution de l’eau de la Source de Notre Dame de l’Espoir, partageant son débit en sept parties, dont cinq étaient pour Segorbe, une pour Altura et une autre pour Navajas.

La vue aérienne de la source ressemble à une grande piscine en forme de jambon, au milieu d’une magnifique palmeraie de laquelle jaillissent 500 litres d’eau par seconde.

Le mercredi de la première semaine des Fêtes Patronales, entre fin août et début septembre, les segorbins font une procession jusqu’à la source pour commémorer la fête de Notre Dame de l’Espoir. Cette procession a lieu depuis le XVème siècle et est devenue l’une des demandes les plus importantes de l’ensemble des Fêtes Patronales. En plus de la procession, en elle-même, divers actes sont célébrés autour du site naturel de la source, parmi lesquels une messe dans l’ermitage en l’honneur de la Vierge de l’Espoir, sont célébrés, afin de la remercier du précieux don, qui est l’eau de la Source.