août 19, 2016

Tour de la Prison

Les parties les plus vulnérables d’une muraille se trouvent vers ses portes, c’est pourquoi, pour les protéger, des tours défensives étaient construites à leurs côtés. Nous en avons l’exemple le plus significatif à Segorbe avec la Tour de la prison, située à côté de l’une des anciennes portes d’accès à la ville, le Portail de Teruel.
Extérieurement la base est cylindrique avec un corps inférieur d’un diamètre plus important et peut-être plus ancien que l’antérieur, dans lequel se trouvent les cellules qui ont été utilisées comme prison. Le deuxième corps a un diamètre de 8,70 m et il est partagé intérieurement en deux bases de section octogonale, avec des voûtes d’arêtes en style gothique, des meurtrières et il communique avec la terrasse par un escalier en colimaçon encastrée dans le mur. La hauteur totale est de 21,30 m et elle pourrait être datée, de même que tour du Bourreau, aux alentours du XIVème siècle.