août 19, 2016

La Muraillée

D’une longueur d’environ un kilomètre, elles partaient du château. Les restes archéologiques les plus anciens montrent l’existence d’une enceinte muraillée antérieure au XIème siècle, mais la croissance de la ville obligea à la restructuration de ses murailles, et Segorbe connaîtra ainsi au cours des siècles différents modifications et agrandissements de cette enceinte. La muraille qui est conservée appartient au tracé qui a existé au XIVème siècle, et nous pouvons la contempler dans la rue de l’Argén, où nous trouverons l’alfiz qui encadre les arches, datées du XIème siècle du Portail de l’Argén, ancienne porte d’entrée de la ville.