mars 29, 2016

Cathédrale

La Cathédrale Basilique de Santa María de Segorbe, construite sur l’ancienne mosquée après la conquête de ces terres par la Couronne d’Aragon, conçue en style gothique, au XIIème siècle et adossée à la muraille sud de la ville, s’est peu à peu agrandie au cours des siècles, toujours vers le nord, lors de siècles successifs. La dernière grande rénovation fut réalisée au XVIIIème siècle pour l’adapter aux goûts illustrés de l’époque.

La Cathédrale est un ensemble artistique formé par le Temple, la Torre Campanario (la Tour Clocher), le Cloître et le Musée de la Cathédrale.

La physionomie du Temple s’est transformée au fur et à mesure des agrandissements, incorporant des nouveaux styles selon le siècle de leur réalisation. La rénovation effectuée entre 1791 et 1795 est mise en valeur par son importance, rénovation dans laquelle l’architecte Vicente Gascó, Segorbe ayant alors pour évêque Lorenzo Gómez de Ahedo, a réutilisé les matériaux extraits de la démolition totale du Château de Sopeña pour sa reconstruction, en la transformant en l’unique exemplaire purement relatif à l’académisme de l’architecture religieuse en Espagne, où nous pourrons admirer dans sa nef, les peintures de José Vergara et, surtout, les fresques de la voûte, œuvre de Manuel Camarón et Luis Planes.

Le paisible Cloître gothique construit entre les XIIIème et XIVème siècles, invite à la méditation, et l’on peut remarquer sa base trapézoïdale due à la proximité de la muraille. Autour du temple, sont encore conservées sept des chapelles d’origine, parmi lesquelles on remarque la Chapelle du Sauveur (Capilla del Salvador) (XVIème siècle). Nous la découvrons derrière la porte baroque dorée originaire de la Cartuja de Valldecrist, encadrée par un beau portail gothique. À l’intérieur nous pouvons contempler le saisissant sépulcre des Vallterra et le grand Retable Majeur de la Cathédrale (XVIème siècle), de l’éminent peintre valencien Vicente Macip et de son fils Juan de Juanes, œuvre clé de la peinture de la renaissance espagnole.

Le Musée de la Cathédrale est considéré comme l’un des plus importants de l’art sacré de la Communauté Valencienne.